top of page

5 raisons de voyager dans ton pays

Découvre ton vaste Canada



1. Renouer prudemment avec le voyage

Un ami m’a dit une chose que j’ai trouvée très sage: “au final, l’épisode pandémique ne sera qu’une parenthèse dans notre existence”. J’ajouterais que c’est grâce à cette page de l’histoire que j’ai découvert que l’aventure se trouve au coin de la rue. Le voyage n’a pas toujours à être coûteux, compliqué et lointain. On est plusieurs à avoir redécouvert notre majestueux Québec. Mais peut-être qu’une petite voix en toi commence à crier que le monde est vaste, que tu pourrais y marcher, y jeter le regard neuf de l’étranger. Toujours est-il qu’on a pas tous la “parenthèse” à la même place. Voici une option confortable pour t’y remettre: vive le voyage domestique (au sein d’un seul et même pays).




2. Étancher ta soif d’exotisme


Un voyage dans ton pays pourra-t-il étancher ta soif? Ma réponse courte est “oh que oui”. J’ai marché dans la steppe turque, visité des tribus dans le triangle d’or laotien, traversé les déserts de sels, mangé des bibittes dans les marchés de nuit de l’Asie du sud-est. Je suis pourtant béate d’émerveillement au retour de mon premier voyage sur la côte ouest canadienne. Les montagnes aux pics enneigés, les rainforests, les arbres géants, les îles volcaniques façonnées par 41 millions d’années, les eaux turquoises et les rivières cristallines n’ont rien à envier au #hiddenparadise du gram. En arrivant sur l'île de Vancouver, ma boussole de voyageuse s’est affolée, mon cerveau ne sachant plus vers quels repères se tourner. Il y avait un peu d’Alaska, un peu de Hawaï, même des bribes d’Amazonie et d’une Polynésie que je n’ai visité qu’à travers les aventures de Moana. Mais j’étais dans bien mon pays, cet ailleurs qui ne m’est pas familier. Je me réservais le voyage pan-canadien pour plus tard. Il s’avère que ce “plus-tard” ne pourrait pas mieux tomber que maintenant. Et il me restera encore beaucoup de Canada à visiter à la retraite, on ne fait pas le tour de notre vaste pays si vite.



3. Se retrouver dans une nature plus grande que soi


La nature est franchement magique. Ton cœur d’enfant fait un bon. Ton regard d’adulte te plonge dans un état de gratitude. Tu n’es pas un randonneur expérimenté? T’inquiètes! Tu peux y trouver des sommets accessibles par des gondoles téléphériques. Si tes bottes de rando sont prêtes, tu es servi sur les innombrables sentiers. C’est thérapeutique de se balader parmi les géants de l’Ouest. Tout y est grand, splendide, epic. Aucune photo ne rend justice à ce que tes yeux contemplent. Mais attention, tu ne risques de choisir autre chose que du cèdre rouge de l’Ouest pour ton nouveau patio. Ta relation avec la montagne pourrait changer à jamais :)


4. Pas de Frontières

Pour mon voyage dans l’Ouest, j’ai amené mon passeport. On me l’a demandé une seule fois pour m’identifier, au retour. Celui de mon amie est resté rangé sagement, dans son carry-on. Après quelques escapades aux USA c’était un bon feeling de payer dans ma devise, d’avoir l’heure juste sur mes dépenses et l'œil sur ma bourse. De plus, ce n’est pas un mythe que le français est la deuxième langue officielle au Canada. Toutes les indications figurent dans les deux langues. Pas de douane, pas de devises étrangères, ni de barrières linguistiques. Prendre un vol domestique est aussi simple que de prendre l’étobus. Like a breeze my friend!


5. Pas de mystères

Peut-être souhaites-tu ne pas avoir à te casser la tête avec ta nouvelle destination et ses particularités régionales? Rien de plus simple que de voyager dans ton pays! Pas de surprise outremer. Pas besoin de se renseigner au sujet du pourboire ou de la signalisation routière. C’est franchement reposant de voyager au Canada.


bottom of page