top of page

5 jours de rêve à Tofino

Surf, tacos, feu sur la grève et petite laine.



Tofino est une ville paradisiaque au bord de l'Océan Pacifique, sur l'Île de Vancouver. Destination prisée des surfeurs depuis les années 1990, elle gagne à être connue. Tu as envie d’une beach vibe, de tacos, de feux sur la grève? Tofino est pour toi!


On peut y faire de la terrasse en chemise de chasse et en botte de rando, avec une petite laine, au bord d’une baie où se dressent des îles volcaniques et une vraie de vraie rain forest! On y admire les plus beaux couchers de soleil, bercé par le vrombissement des hydravions qui arrivent et repartent, comme des gros oiseaux de mer. Bref, mon genre de spot! De quoi ravir deux moms, prêtes à renouer avec les backpackers qu’elles ont déjà été et qu’elles sont toujours, au fond.


Le départ est prévu pour fin septembre


Ça ressemble à quoi, des bagages pour un voyage de plage nordique?

  • Des vêtements superposables,

  • une veste shell imperméable,

  • une tuque, des gants, un buff,

  • mes bottes de rando (j’ai vraiment apprécié le fait qu’elles soient imperméables),

  • deux petites chaises ultralight qui s’insèrent parfaitement dans les poches de côté de mon backpack, pour moi et une pour mon amie Véro pour s’approprier les chillings zones avec les meilleures vues comme des p'tites mamies,

  • mes pôles de hiking (une rando de 8 heures m’attend au retour de l’île, à West Vancouver),

  • mon thermos,

  • trois repas lyophilisés pour économiser sur les restos ou si on est brulées raide!

  • mon manteau de laine qui se double en “petite laine”.


Bon à savoir ...

  • En cabine, on PEUT amener un lunch (sauf si liquide ex: smoothie).

  • On ne PEUT PAS amener ses pôles de rando, un brûleur ou du spray anti-ours (même s’il est très peu probable de croise un cougar ou un ours noir, j'opte pour en acheter sur place. Je le vois comme une police d’assurance. On enregistre tout ça en soute pour 30$ avec Air Canada.

  • Il faut s’enregistrer 30 minutes avant l’heure prévue sur le ferry. N’oubliez pas de le prévoir dans votre itinéraire.

  • J’utilise l’application Alltrail pour les informations sur les randonnées et leurs indications routières.

  • Il est 3 heures plus tôt à Tofino qu’à Montréal.

Jour 1 : La traversée

Horseshoe bay - Nanaimo - Tofino


Notre cadran sonne avant l’aube. Depuis notre hébergement à Vancouver Nord, nous nous rendons de bon matin vers le ferry à Horseshoe Bay à bord de notre voiture de location. Les montagnes, embrumées la veille, se dévoilent. C’est magique!

Le trajet en ferry est féérique. Je te conseille de faire le trajet tôt, pour profiter de la belle lumière. Pour réserver ta traversée à l'avance c'est ici.


En arrivant à Nanaimo, il nous restait 3 heures d’une route magnifique et sinueuse avant d’arriver à destination. Ne passe pas à côté d’un arrêt à Coombs Old Country Market, pour y acheter du chocolat et le meilleur candied salmon du monde (assaisonné, confit, fumé et glacé ). Une surprise inusitée t’y attend pour t’égayer en te déliant les jambes….ben non je te dirai pas c’est quoi, c’t’une surprise!!



Un second arrêt s’impose pour une courte randonnée où on peut admirer les géants de l’Ouest. Des sapins Douglas et des cèdres rouges de 800 ans se dressent autour de nous à Cathedral Groove, que l’on visite en murmurant comme dans un temple, soufflée par la majesté des lieux.



On se pose dans notre hébergement, en marge du minuscule cœur battant de Tofino. Notre loft, superbement situé, promet tranquillité et confort.


On opte pour la magnifique terrasse du Hatch Waterfront Pub pour notre premier night out à Tofino. Le soir, l’eau phosphorescente de la marina crée une ambiance envoutante. J'opte pour les brocolinis au parmesan et au chili calabraise avec le saumon poêlé.


La vue de la terrasse (peux-tu voir l'hydravion?)

Jour 2 : Rainforest et plage




Rainforest figure eight (boucle A & B, 3,2 km, 1h10, facile)


Véritable coup de cœur, le Pacific Rim National Park a superbement aménagé cette rando accessible dans une des dernières forêts pluviales tempérées de la planète (y’en reste moins de 1% :(


Cox bay lookout (2,6 km, 1:45, modérée)



On accède à ce sentier non balisé et facile à suivre à partir de la plage. Boueuse et encombrée, cette randonnée offre une vue splendide une fois au sommet peu élevé (115m) sur la baie et la douzaine de monts autour de Tofino. Assurez-vous de porter vos bottes, surtout s’il a plu la veille.


1st Street Public Dock



On opte pour un souper take out chez Big Daddy Fish Fry. Je me lance avec le Jamin’ Slamin’ Fried Fish et je ne suis pas déçue. La chaudrée de Palourde est délicieuse, mais le petit pain de maïs qui l’accompagne lui vole la vedette. On s'installe avec nos petites chaises sur le quai. On a la meilleure table en ville!


Jour 3 : Un peu d'aventure


Canso plane crash site (5,1km, 2:45, modérée)


On attaque le sentier de bon matin. Il faut se stationner au parking le plus près, au sud, et marcher sur la piste cyclable qui longe la route pour atteindre le sentier, exactement comme Alltrail l’indique. Ayez confiance, ça fonctionne. Il est désert et boueux, mais bien chaussée, j'adore la bouette! On s'habille en pelures d’oignons qu'on a tôt fait de retirer une à une. Il nous faut moins de 15 minutes pour atteindre un bâtiment abandonné creepy as hell datant de la fin de la deuxième guerre mondiale qui servait de poste de communication radio pour la Royal Air Army. Le bâtiment est contaminé au plomb et à l’amiante alors n’y entrez pas. Un autre 30 minutes suffit pour atteindre le bombardier Canso 11007 qui s’est écrasé le 10 février 1945 avec 12 passagers à son bord, 3400 litres de carburant et 880 lbs d’explosifs... qui n’ont pas explosé! C’est surréaliste de l’atteindre. Son moteur jonche toujours sa carcasse. Les gros arbres qui ont freiné sa chute gisent toujours sous son ventre. On passe un moment sur place, seules au monde, sous le couvert dense et silencieux de la forêt, devant les vestiges de l’exploit d’un jeune pilote de 20 ans qui a eu la rapidité d’esprit de couper les moteurs et de faire un 180 degré, fonçant ainsi vers les cimes de grands arbres.


Longbeach



Selon nos recherches, cette longue plage de sable est le meilleur spot pour les couchers de soleil. Je confirme que celui-ci se hisse dans mon top 3 à vie. On mange sur la plage, ayant fait un arrêt chez Tacofino, un food truck qui offre les meilleurs tacos que j’ai mangé depuis longtemps. Je suis fan de tacos. Et je dois dire que leurs tortillas cuites sur le feu sont parfaites. Mention spéciale aux fish tacos et au crispy chicken burrito.



Jour 4 : Wild Pacific Trail et musique live de plage nordique



Lighthouse loop (2,6 km, 25 min, facile)


La brume et les immenses totems lui donnent un air mystérieux. Dans la boucle de Ancient Cedar on fait un câlin à un des plus grands cèdres de la côte ouest, puis on poursuit vers Rocky Bluffs. Notre nouvelle passion : marcher sur la grève en bottes de rando et laisser les vaguelettes nous rejoindre, tout en gardant les pieds bien au sec. On y déplie nos petites chaises sur un lit de coquillages violacés, nos thermos de soupe chaude à la main pour admirer le paysage dentelé qui se dévoile lentement. Ça sent bon les épinettes et le sel marin. Le soleil se pointe juste à temps pour nous réchauffer et chasser la brume pendant notre pause pique-nique.


Lil’ Ronnies beachside Bbq


Dans mon livre à moi, en plus de ses attraits, une destination de choix offre de la bonne

bouffe, et une musique live de qualité. Qu’est-ce qu’un voyage sans un ou deux bons shows de bands émergeants? J’irais jusqu’à dire que c’est la recette du bonheur. On s’attable sous la tente au Lil’ Ronnies Bbq pour le show des Moontricks. C’était décidément l’idée du siècle. On arrive tard et on se contente de prendre un verre. Mais l’attirail des chefs trippeux de BBQ, tout droit sorti du deep south américain de même que les effluves appétissantes qui s’en dégagent, inspirent confiance. Faudra y retourner!



Jour 5: Surfin’ in Tofino



On a dit “oui" à une nouvelle expérience, comme dans le temps, et on réserve un cours de groupe avec les Surfs Sisters. Il fait 15 degré quand on se prépare dans le stationnement de Cox bay. Si on redoutait d’avoir froid, mais il n’en est rien. Avec le wetsuit grade 4 qui est compris dans le matériel fourni, on reste bien au chaud. Grâce aux conseils de Kerry, notre instructrice, on a réussi à nous lever sur nos planches! J’ai tellement de fun que je me promets de revenir un jour, pour un camp de surf... et plus de tacos. D'ailleurs, on ne manque pas de s’arrêter une dernière fois au Tacofino.



Le lendemain, nous partons avant l’aube pour attraper le premier ferry. Le levé du corps est pénible, mais c’est pour une bonne cause. Le voyage n’est pas encore terminé, il reste nous deux journées parfaites à Vancouver.


Alors que Lisbonne, Dubrovnik ou Bangkok m'ont laissée repue, j’ai cette certitude: je reviendrai à Tofino.










bottom of page